L'influence publicitaire sur les adultes

Les adultes comme les enfants ne sont pas indifférents à la pub.Et même si ils la regardent moins que les enfants ils la perçoivent différemment. Un sondage a été effectué sur des adultes de notre entourage, les pubs qu’ils préfèrent sont souvent les publicités s'adressant à eux Nespresso, free et celle pour Evian, ce sont aussi les publicités les plus amusantes.

 

 

Ils se sentent agacés, particulièrement par les pubs pour les voitures (RENAULT).

 

Contrairement a ce que l'on pourrait penser les adultes attachent peu d'importance avoir une célébrité dans une publicité. Mais comme les enfants ils attachent de l'importance à la musique, la mise en scène et à l'humour d'une publicité. Contrairement aux enfants les adulte se sentent manipulés par les pubs, certains avoue même être fortement influencé par les publicités, lorsqu'on demande « Quel mot vous vient à l'esprit quand je vous dis le mot pub ?» les réponses sont toutes différentes. Certains pensent à: menteur, consommation, télévision, marketing, réclames ou encore business. L'un d'entre eux a dis « Pause pipi » et un autre «Consommation et tentation. ce qui montre que chaque adultes à une vision différentes de la publicité, mais tous trouve qu'il y en a trop.

Au XVIII siècle, l'émancipation des femmes à favorisé l'apparition de la pub féminine, les femmes commençaient à jouer un rôle social plus visible. Depuis trois siècles, de nombreux thèmes de pub sont apparus et par conséquent la publicité féminine française est devenue la publicité la plus rentable, 70 % des femmes lisent au moins un magazine féminin par mois et trouvent pleins de petites astuces concernant la mode, la décoration, la beauté. Aujourd'hui, le culte du corps est véhiculé pas les médias. Les spots publicitaires diffusés à la télévision et les magazines sont les supports de cette « idéologie ». Mais les femmes représentées dans ces magazines sont souvent stéréotypées certaines publicités peuvent avoir une influence physique sur les adultes, plus précisément sur les femmes.

Les femmes ont tendance à vouloir s'identifier aux mannequins qu'elles voient dans ces publicités. Le problème étant que ces femmes ne représente pas la réalité, elles sont souvent retouché pour les rendre de plus en plus belles. Les femmes cherchent donc avoir le même visage ou le corps. Les magazines influencent beaucoup la vision de la femme : « Un sondage de 1995 montre que 70 % des femmes sont déprimées et se sentent coupables après avoir feuilleté pendant trois minutes un magazine féminin ». En effet, en complément des articles sur les "régimes miracles", on retrouve des photos de femmes minces et parfaites sous toutes les coutures, laissant espérer un résultat semblable

Comme la pression des médias sur l'apparence des gens deviennent ingérable, un député propose une loi qui obligerait les publicitaires à marquer si leurs photographies sont retouchées ou non. Une autre députée, Valérie Boyer a proposé une loi, qui a été adopté en avril 2008 pas l'Assemblée Nationale, qui prévoit jusqu'à deux ans de prison et 30 000 € d'amende tous ceux qui inciterait à l'anorexie. Elle vise les moyens de communication (magazines, sites Internet pro-ana ...) qui pousse les gens et particulièrement les femmes à une maigreur intense qui pousse les gens et particulièrement les femmes à une maigreur intense chez les personnes âgées cette consommation est quasi-nulle. Une femme âgée de 73 ans en témoigne. Ces personnes annoncent qu'elles ne se sentent pas influencé par la publicité.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×